Les Éphémères
d'André Vincent

Les Éphémères de André Vincent"Les Éphémères" est un roman qui marque par le portrait qu’il fait d’une réalité croisée chaque jour par chacun de nous. La folie, la nôtre, la leur, la solitude, les déraillements, les grands chambardements, l’itinérance. Des réalités abordées à travers une histoire d’amitié, avec légèreté et simplicité entre les souvenirs, le présent et chemin qui mène au bout de loin.

L’auteur possède un grand sens de la narration. Des personnages colorés et émouvants. D’excellents dialogues. Une langue truculente, vivante, bondissante, le langage de la rue. C’est à prendre ou à laisser.

Il propose une œuvre urbaine, une histoire dans laquelle le narrateur se mêle aux itinérants et se lie d’une grande amitié avec eux. C’est aussi l’histoire d’un retour sur les lieux de l’enfance, puis sur le Plateau Mont-Royal du côté est de la rue Papineau. Le parc des Éphémères. L’histoire d’une rue que le narrateur appelle simplement Larue, celle où il habite.

C’est le rêve éveillé d’un homme amoureux de son quartier, de ses racines, de son pays, des conteurs, des vieilles chansons dont plus personne ne se souvient si ce n’est les plus vieux, mais aussi des bouts de poésie de la grande poète Martine Audet dont le narrateur écrivain émaille ici et là son texte.

C’est d’abord et avant tout un roman populaire et vers la fin on ne sait plus si c’est la réalité qui devient fiction ou la fiction qui devient à la fois réelle et où le narrateur (l’auteur) laisse libre cours à son imagination et c’est Vegas-en- Plateau!

Facebook

En vente dès maintenant. Quantités imitées.

20$ + 3$ de frais de poste

Commandez au 450-787 1109
ou envoyez votre chèque de 23 $ au nom de Manon Vincent au :
613 ch des Patriotes
St-Denis sur Richelieu J0H 1K0


Site créé et hébergé par: Grafcom.ca